Achat vente de bijoux

Notre équipe expertise gratuitement vos anciens bijoux, avec ou sans pierres précieuses
- Rachat de bagues, alliances et solitaires
- Rachat de colliers, bracelets, pendantifs
- Rachat de boucles d'oreilles, broches, médailles...
- Reprise de montres de luxe.
01 42 60 24 24
29 rue des saints pères
75006 Paris
Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 18h - Samedi : 10h à 15h30

Valorisation de vos bijoux

Bracelet en or fin 19e

Bijoux anciens et d’occasion

La valeur de votre bijou dépend essentiellement de la teneur en métaux précieux (or 22, 18, 14 et 9 carats).

Cependant, les bijoux provenant de joaillers réputés (Van Cleef & Arpels, Mauboussin, Cartier…) ou appartenant à des époques marquées (Art Nouveau et Art Déco) seront repris à un prix supérieur à leur teneur en or.

Achat et vente de montres

Montre de luxe Boucheron

Les montres qui intéressent notamment les collectionneurs et les amateurs de beaux objets peuvent aussi vivre une seconde vie en étant revendues d’occasion.

Recyclor expertise gratuitement les montres de grandes marques :
Boucheron – Breitling – Cartier – Ebel – Girard Perregaux – Jaeger LeCoultre – Mont Blanc – Rolex – Zenith…

Notre bijouterie reprend aussi les pendules en or et montres à gousset.

Recyclor propose une offre d’achat immédiate : vous repartez directement avec votre réglement.

Expertise gratuite

Pour déterminer la valeur d’un bijou, notre bijoutier analyse la teneur en or à l’aide de la pierre de touche et l’eau régale. En frottant le bijou sur pierre en ardoise et en ajoutant quelques gouttes d’acide, la réaction permettra de connaître la teneur exacte en métaux précieux. Ensuite, il pèse vos effets à l’aide d’une balance certifiée et établit un devis.

La vente des métaux précieux est soumise à une taxe forfaitaire de 7,5 % à laquelle s’ajoute la CRDS au taux de 0,5 %, calculée sur le prix de cession. Notre bijouterie reverse cette somme directement au Tresor publique (Taxe sur les métaux précieux).

Après acceptation, notre conseiller vous réglera et emettra une facture nominative de vente avec tous les éléments et le prélèvement libératoire. Les paiements en espèce ne sont pas autorisés par la loi. (29 juillet 2011 – L112-6 du code monétaire financier)